alpha


alpha

alpha [ alfa ] n. m.
XIIe; mot gr.
1Première lettre (α) de l'alphabet grec. Alpha privatif, qui donne, dans les composés grecs, une valeur négative.
Fig. (expr. de l'Apocalypse, en parlant de Dieu) L'alpha et l'oméga : le commencement et la fin. « Le premier et le dernier mot, l'alpha et l'oméga d'un catéchisme » (Fromentin).
2Didact. Étoile choisie comme la première d'une constellation. Alpha du Centaure.
3Adjt Phys. Particule α , alpha, composée de deux protons et deux neutrons, semblable au noyau d'hélium. ⇒ hélion. Rayons, rayonnement α , alpha : flux de particules α . — Physiol. Récepteur adrénergique α .
⊗ HOM. Alfa.

alpha nom masculin invariable (mot grec) Première lettre de l'alphabet grec (Α, α), dérivée du signe phénicien appelé aleph. Se dit de la variété allotropique de basse température d'un corps (fer α, soufre α, etc.) ainsi que des solutions solides obtenues à partir de cette variété (ferrite α : solution solide de carbone dans le fer α). Se dit du rythme caractéristique du repos sur l'électroencéphalogramme de l'adulte normal. (Il s'installe lorsque le sujet est détendu, mais non endormi, et s'arrête lors de toute stimulation lumineuse ou lors d'une focalisation de l'attention.) Se dit du rayonnement corpusculaire dont les particules sont formées de deux protons et de deux neutrons (noyaux de l'atome d'hélium−4). [Il est émis par les éléments lourds, radioactifs, naturels ou artificiels.] ● alpha (citations) nom masculin invariable (mot grec) Bible Je suis l'Alpha et l'Oméga, le Premier et le Dernier, le Principe et la Fin. Apocalypse de saint Jean, XXII, 13 alpha (expressions) nom masculin invariable (mot grec) L'alpha et l'oméga, le commencement et la fin de quelque chose. ● alpha (homonymes) nom masculin invariable (mot grec) alfa nom masculin

alpha
n. m.
d1./d Première lettre (A, alpha) de l'alphabet grec.
|| L'alpha et l'oméga: le commencement et la fin.
d2./d PHYS (En appos.) Particules alpha (symbole alpha): noyaux d'hélium émis lors de certaines réactions nucléaires. Syn. hélion. Rayonnement alpha, constitué de particules alpha.

⇒ALPHA, subst. masc.
I.— Emplois techn.
A.— LING. HIST. Nom de la première lettre de l'alphabet grec, écrite et correspondant, dans l'alphabet français, à la lettre A :
1. Le mot 'âlef ou 'élef signifie lui-même « bœuf », et les Grecs, chez qui l'aleph était devenu l'alpha ou la première lettre de leur alphabet, en connaissaient la signification sémitique. Nous lisons dans Plutarque : « On rapporte que Cadmus donna à l'alpha le premier rang parmi les lettres, parce que le bœuf est ainsi appelé dans la langue des Phéniciens. »
Bible 1912, s.v. aleph.
2. — Récite maintenant l'alphabet que tu viens de lire.
Alpha, dit Joseph.
Et, rougissant, il s'arrêta. Il se rappelait alpha et oméga à cause de la parole du Seigneur, mais pas une seule des autres lettres.
— Nous allons recommencer, fit David avec douceur.
J. GREEN, Moïra, 1950, p. 58.
Alpha privatif. [Dans la lang. gr.] Particule d'origine indo-européenne qui confère une valeur négative aux mots dont il est le premier élément (cf. a-2).
Alpha pur. [Dans le dial. attique] final des substantifs à thème en a se conservant intact dans toute la déclinaison (au lieu de passer à ê après les voyelles i, e, y, et la semi-voyelle r).
B.— Dénomination alpha et lettre .
1. Symboles dans diverses techniques.
a) ASTRONAUT. Ajoutée à l'indication de l'année de lancement d'un engin cosmique, sert à signifier qu'il s'agit du premier engin lancé au cours de l'année indiquée :
3. Lorsqu'un même lancement fait graviter plusieurs objets, on affecte leur alpha d'un indice en commençant par le plus brillant. Ainsi, le premier « Spoutnik » est désigné 1957 2, parce que sa fusée porteuse fut satellisée elle aussi et que, plus grande et plus brillante que lui, elle prenait la première place : 1957 1. Depuis le 1er janvier 1963, une autre convention internationale a été adoptée par le C.O.S.P.A.R. : les engins cosmiques seront numérotés en affectant le millésime de l'année d'un numéro d'ordre à partir de 1. On écrit donc maintenant 1963-1 au lieu de 1963-.
GALIANA Astronaut. 1963.
b) ASTRON. Nom de la première étoile d'une constellation :
4. Elle nous a montré une petite étoile qui vacille et elle nous a dit (...) C'est l'alpha du Centaure.
A. FRANCE, La Vie littéraire, t. 2, 1890, p. 99.
c) CHIM. ,,Sert à indiquer, dans la formule d'un composé organique, un groupement fonctionnel contigu à un autre : alpha-naphtol (-naphtol).`` (Lar. encyclop.).
d) PHYS. NUCL. Sert à désigner l'un des trois rayonnements, par émission de particules, des substances radioactives (les 2 autres rayonnements s'appelant rayonnement bêta ou et rayonnement gamma ou ) :
5. Il existe deux formes de désintégrations radioactives : la désintégration alpha qui correspond à l'émission d'un noyau d'hélium (2+He) et la désintégration bêta qui correspond à une émission d'électrons.
CHARLES 1960, s.v. radioactivité.
6. ... sous l'influence d'un champ électrique ou magnétique perpendiculaire aux rayons, trois taches apparaissent, mettant en évidence, dans le rayonnement radioactif, trois catégories de rayons auxquels on a affecté les lettres , , . (...). Les rayons sont constitués par des particules positives. Ils sont, en effet, attirés par l'armature négative d'un condensateur et déviés par un champ magnétique...
LAITIER 1969, s.v. radioactivité.
Rem. Autres syntagmes désintégration alpha (ou ), particule — (ou ), radioactivité — (ou ), rayon — (ou ), rayonnement — (ou ).
2. [Dans divers systèmes de numérotation, notamment en math., phys., etc.] Signe conventionnel ayant le sens de premier ou premièrement.
Rem. L'énumération se continue au moyen des autres lettres de l'alphabet grec : bêta (), gamma (), delta (), epsilon (), etc.
II.— Au fig. L'alpha (de qqc.). Ce qui est premier (le commencement, le point de départ, le début, etc.) :
7. On s'explique assez difficilement (...) qu'il [Ducis] ne soit point allé l'admirer [Garrick] une bonne fois sur son théâtre, avant sa retraite, et, comme on dit, prendre langue avec lui. C'était l'Alpha, ce semble, et par où il fallait commencer.
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, 1863-1869, p. 325.
Rem. Dans ce sens, alpha est volontiers mis en oppos. avec oméga (dernière lettre de l'alphabet grec) signifiant ce qui est dernier (la fin, le terme, etc.) :
8. ... une seule réalité semble subsister : l'énergie, entité flottante universelle, d'où tout émerge, et où tout retombe, comme dans un Océan. L'énergie, le nouvel Esprit. L'énergie, le nouveau Dieu. À l'Oméga du Monde, comme à son Alpha, l'Impersonnel.
P. TEILHARD DE CHARDIN, Le Phénomène humain, 1955, p. 286.
Loc. L'alpha et l'oméga (ou alpha et oméga). [En parlant d'une pers.] Le premier et le dernier. [En parlant d'une chose] Le commencement et la fin; le début et le terme; etc. :
9. Appelons hapax cette fois unique qui est une première-dernière fois, cette fois qui n'admet ni répétition ni réédition, cette apparition disparaissante en un mot où commencement et fin, alpha et oméga, premier et ultime ne sont pas les termes extrêmes d'une série, mais coïncident dans un même instant...
V. JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 130.
RELIG. (en partic. chrét.) Symbole de l'éternité de Dieu qui est à la fois le premier et le dernier, au commencement et à la fin de toute chose :
10. Votre fin et votre principe ne diffèrent pas : c'est Dieu qui est votre père, et c'est lui qui est votre but. Il est l'alpha et l'oméga de votre destinée; vous ne pouvez regarder plus bas sans vous perdre, aller moins haut sans périr.
H.-D. LACORDAIRE, Conférences de Notre-Dame, 1848, p. 119.
En partic. Symbole graphique de Dieu chez les premiers chrétiens :
11. [L'autel de] Saint-Quinin de Vaison (...) est simplement orné de l'alpha et de l'oméga des premiers chrétiens.
A. LENOIR, Architecture monastique, t. 1, 1852, p. 198.
Prononc. — 1. Forme phon. :[alfa]. 2. Dér. et composés : alphabet, alphabétaire, alphabétiforme, alphabétique, alphabétiquement, alphabétisation (cf. Lar. encyclop.), alphabétiser (cf. DUB.), alphabétisme, alphabétiste (cf. Nouv. Lar. ill.), alphanumérique (cf. Lar. encyclop.), analphabète, analphabétisme.
Étymol. ET HIST. — XIIe s. alfa, nom de la première lettre de l'alphabet grec, d'où « commencement » (Chétifs, B.N. 12558, f° 118 ds GDF. Compl. : En crois se couce a terre, et prist Deu a prier, Pater, alfa et O, qui tot a a bailler).
Empr. au gr. nom de la première lettre de l'alphabet gr. (PLATON, Crat., 431 ds BAILLY); emploi fig. en lat. chrét. (Apoc., 1, 8 ds BLAISE : ego sum alpha et omega, principium et finis).
STAT. — Fréq. abs. litt. :43.
BBG. — BÉL. 1957. — Bible 1912. — BOISS.8. — BOUILLET 1859. — Électron. 1963-64. — GALIANA Astronaut. 1963. — LAITIER 1969. — MAR. Lex. 1961 [1951]. — MULLER 1966. — MUSSET-LLORET 1964. — Nucl. 1964. — PIÉRON 1963. — PRÉV. 1755. — SPRINGH. 1962. — UV.-CHAPMAN 1956.

alpha [alfa] n. m. et adj. invar.
ÉTYM. XIIe, alfa; mot grec. → Alphabet.
———
I N. m.
1 Nom de la première lettre (α) de l'alphabet grec. || Alpha privatif, qui donne, dans les composés grecs, une valeur négative (correspond au a- privatif latin).
tableau L'alphabet grec.
Loc. fig. (Expression de l'Apocalypse, en parlant de Dieu). L'alpha et l'oméga : le commencement et la fin.
1 Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin (…)
Bible (Crampon), Apocalypse de saint Jean, XXII, 13.
2 Être beau, tel était le premier et le dernier mot, l'alpha et l'oméga d'un catéchisme que nous ne connaissons plus guère aujourd'hui.
E. Fromentin, Une année dans le Sahel, p. 218.
3 De ce nouveau langage la grammaire est encore à trouver. Le geste en est la matière et la tête; et si l'on veut l'alpha et l'oméga.
A. Artaud, le Théâtre et son double, Lettre sur le langage, Idées/Gallimard, p. 167.
Fig. (d'après le roman d'anticipation de A. Huxley, le Meilleur des mondes). Être supérieur, personne faisant partie de la classe dominante d'une société (aussi adj.; opposé à lambda). || « La tendance à dominer son semblable — à devenir un alpha — est un instinct vieux, lui aussi, de centaines de millions d'années » (le Figaro, 10 nov. 1973, in la Clé des mots).
2 Didact. (signe conventionnel pour « premier »). Nom donné à l'étoile choisie comme première d'une constellation. || Alpha (ou l'alpha) du Lion, du Centaure.
Indice d'un premier engin spatial (de l'année, d'une série).
———
II Adj. invar.
1 Phys. (En appos.). || Particule α, particule alpha : particule émise par certains corps radioactifs, identique au noyau de l'atome d'hélium. Hélion. || Rayons, rayonnement α; rayons alpha : flux de particules α. aussi Bêta, gamma.
2 Didact. (pour distinguer le premier terme d'une série). a Chim. Indique la première variété allotropique d'un corps. || Soufre α : soufre cristallisé octaédrique.(Dans la nomenclature des composés organiques). Alpha-.
b Physiol. || Récepteur adrénergique alpha.
3 (1930, H. Berger, en all.). Neurophysiol. || Rythme α, rythme alpha : en électroencéphalographie, Rythme cérébral d'une fréquence de 8 à 13 cycles par seconde et d'une amplitude avoisinant 50 microvolts, qui s'observe sur les régions pariéto-temporo-occipitales, principalement pendant les périodes de repos sensoriel et mental. || Toute stimulation sensorielle entraîne une interruption (réaction d'arrêt) du rythme alpha. || Fréquence, ondes α, ondes alpha.
COMP. V. Alpha-récepteur.
HOM. Alfa.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alpha — alpha …   Dictionnaire des rimes

  • Alpha — may refer to:The Greek letter alphaAlpha (letter), a letter in the Greek alphabet. α may be used as the symbol for: *Alpha channel, describing transparency and opacity in computer graphics *Angle of attack in aerodynamics *Common base current… …   Wikipedia

  • Alpha 5 — was a fictional robot on the Mighty Morphin Power Rangers television series. On Alpha s chest is a yellow stylized lightning bolt similar to the Power Rangers lightning bolt symbol, but inverted. His head is in the shape of a golden flying saucer …   Wikipedia

  • Alpha TV — Senderlogo Allgemeine Informationen Empfang: Antenne ( …   Deutsch Wikipedia

  • Alpha Q — (or Alpha Quintesson) is a fictional character from the TV series, comics and toyline. He is voiced by Trevor Devall.Animated series: Sources: Transformers: Energon cartoon series Among the many worlds that fell to the unending hunger of the… …   Wikipedia

  • Alpha 66 — ist eine Ende 1961 von 66 Exilkubanern in Puerto Rico gegründete paramilitärische Gruppierung die den Sturz der kubanischen Regierung unter Fidel Castro und das Ende der Herrschaft der Kommunistischen Partei Kubas zum Ziel hat. Die meisten… …   Deutsch Wikipedia

  • Alpha 66 — Saltar a navegación, búsqueda Alpha 66 es una organización paramilitar anticastrista basada en Miami, Estados Unidos. Según anuncia, realiza operaciones de clandestinaje, sabotajes, huelgas, protestas en silencio y otras no tan silenciosas, que… …   Wikipedia Español

  • Alpha — Alpha, NJ U.S. borough in New Jersey Population (2000): 2482 Housing Units (2000): 1034 Land area (2000): 1.697667 sq. miles (4.396936 sq. km) Water area (2000): 0.038457 sq. miles (0.099604 sq. km) Total area (2000): 1.736124 sq. miles (4.496540 …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Alpha — Saltar a navegación, búsqueda El término Alpha puede referirse a: Alpha, el nombre en inglés de la letra alfa (Α) del alfabeto griego; Alpha, un planeta imaginario creado por Isaac Asimov; Alpha , una nomenclatura no oficial de la Estación… …   Wikipedia Español

  • Alpha — Al pha, n. [L. alpha, Gr. a lfa, from Heb. [=a]leph, name of the first letter in the alphabet, also meaning ox.] The first letter in the Greek alphabet, answering to A, and hence used to denote the beginning. [1913 Webster] In am Alpha and Omega …   The Collaborative International Dictionary of English